VOUS ÊTES ICI :

Autour de Gordon

ARTICLES

 

 

 

#Stoplapression en famille !

  Vous est-il déjà arrivé de vous sentir tellement sous pression que la seule issue visible était soit l’implosion – soit l’explosion ?

 Bienvenue dans le monde des adultes qui jonglent avec leur travail, leur vie perso, le tout dans un environnement dans lequel nous  sommes sur-sollicités par les merveilleuses nouvelles technologies le plus souvent en continu et à un rythme accéléré.

 Nous faisons aussi bien que nous pouvons pour nous adapter et palier.

 

 Une question me taraude : quel impact pour nos enfants ?

 Lire l'article.

Et si nous cultivions nos relations en famille à l’engrais du positif ? (2/3)

 

  En tant que parents, nous nous demandons souvent pourquoi nos enfants manquent de confiance en eux, ont souvent besoin de notre avis, voire sont peu autonomes.  Pourquoi faut-il leur dire de ranger leur chambre tout le temps, de faire leurs devoirs ? Quand vont-ils enfin devenir autonomes pour leur travail en classe et comprendre que c’est POUR LEUR BIEN !!

 Une partie de la réponse se situe peut-être dans la façon dont nous interagissons avec nos enfants sur ces sujets.

 Sortir du rôle de juge-arbitre et permettre à nos enfants de développer leur autonomie. 

 

 Lire l'article.

Et si nous cultivions nos relations en famille à l’engrais du positif ? (1/3)

 En tant que parents, surtout dans les périodes actives, notre focus et nos échanges avec nos enfants sont surtout autour de questions de logistiques, et quand nous sortons de la logistique c’est souvent pour régler des problèmes. Quand nous leur parlons plus spécifiquement de leurs comportements c’est le plus souvent car nous n’en sommes pas contents. «  Ta chambre est déjà en désordre » ; « Arrête d’embêter ta sœur », « Dis bonjour à la dame » etc..

 Or le paradoxe est simple : nous apprenons tous mieux grâce aux renforcements positifs – cela a été mille fois étudié et démontré. Alors pourquoi continuer à vouloir « éduquer » nos enfants en leur signalant principalement ce qu’ils font de mal ? Et si notre challenge était d’inverser la tendance ? Qu’est-ce que cela créerait dans la famille ?

Lire l'article.

Pourquoi le conflit est une bonne chose (par Linda Adams, présidente de Gordon Training International)

Les conflits entre personnes constituent une part normale, naturelle et inévitable de la vie – que ce soit au travail, à la maison ou dans toutes nos relations avec les autres. Malheureusement, la plupart d’entre nous n’acceptent pas vraiment cet état des choses, et nous sommes souvent surpris et bouleversés quand surgit un conflit.

Quand tout se passe sans heurt, il est facile d’être prévenant et de respecter les besoins d’une autre personne. Ils n’interfèrent en aucune façon avec les nôtres. Mais l’émergence d’un conflit peut modifier tout cela – nous pouvons alors nous sentir menacés, anxieux ou en colère. La même personne avec laquelle nous prenions plaisir à travailler hier nous paraît maintenant être un adversaire. Ceci s’explique par notre expérience passée des conflits, la plupart du temps négative.

Lire l'article

 

Transmettons nos valeurs en agissant comme un consultant (par Nathalie Reinhardt)

Parfois, en tant que parent, nous avons le sentiment de devoir répéter les choses 100 fois. Et confusément, en le faisant, on sait que notre message n’est pas reçu comme on le souhaiterait. Cela ne marche pas. Voire même, plus on le répète, plus l’enfant résiste. Alors comment faire quand on veut faire passer un message important pour nous ?

Lire l'article

 

 

  

Comment transmettre nos valeurs ? Les partager en nous révélant.

 

La révélation de soi parle de notre capacité à se dire et à dire ce qui est important pour nous de façon authentique et audible. Se révéler est certainement l’une des façons les plus efficaces de partager nos valeurs, avec le fait de les incarner. Et ce n’est pas facile.

 

Lire l'article

L'autorité Éducative avec l'approche Gordon

Thomas  Gordon a donné plusieurs  définitions au mot « autorité ».

Nous les offrons à votre réflexion  dans cet article,  en les éclairant des apports de Bruno Robbes, qui parle de l’autorité Éducative.

 

Lire l'article

 

 

 

Comment transmettre nos valeurs ? Incarner nos valeurs et être un exemple. (par Nathalie Reinhardt)

 

Cela fait partie de notre job de parents de transmettre nos valeurs à nos enfants. Et ce n’est pas toujours facile.

Vient souvent un moment où, en plus, nos enfants rentreront en collision frontale avec certaines d’entre elles..  et c’est normal. C’est même le signe d’un développement sain tout en n’étant pas évident à vivre en tant que parent ! Avant de parler de comment résoudre les conflits de valeurs (dans un prochain numéro) nous allons nous concentrer sur le commencement : comment transmettre les valeurs qui sont importantes pour nous à nos enfants ?

Lire l'article

Qualité de l'attention : un cadeau réjouissant à offrir sans modération.

C’est la rentrée et se poser devient plus compliqué qu’en vacances!! Le travail, l’école, les devoirs, les activités extrascolaires – une vie de parents à 200 à l’heure!! Malgré ces temps de grandes accélérations, il est souvent bénéfique de descendre de notre bicylette pour regarder comment nous pédalons...Dans la bataille - on a fait du mieux qu’on pouvait pour nous et nos proches, ça c’est sur. Mais est-ce vraiment satisfaisant ? Et nous dans tout cela ?

Virginia Satir a dit un jour : "Le plus grand cadeau que nous puissions faire à quelqu'un est la qualité de notre attention".

Lire l'article

 

Transmettons et défendons nos valeurs ! (partie 1) (par Nathalie Reinhardt)

Qu'est ce qu'une valeur ? Pouvons nous les choisir ?

Le dictionnaire Larousse nous donne la définition suivante des valeurs : " Ce qui est posé comme vrai, beau, bien, d'un point de vue personnel ou selon les critères d'une société et qui est donné comme un idéal à atteindre, comme quelque chose à défendre."

Les valeurs sont notre constitution, notre système de lois (au niveau personnel et sociétal) et conditionnnent notre vivre ensemble. Elles sont donc inévitablement potentiellement sources de difficultés et différends.

Lire l'article

Papa, Maman, voici ce que j'ai adoré cette année !

Chers parents,
J’ai pleins de choses à vous dire – j’ai fait le tri – c’est pas facile. Voici les choses que je retiens, que j’ai adorées cette année.
Ce que j’aime le plus c’est quand on fait des câlins – c’est trop bon et je sens combien vous m’aimez – comme ça – pour de vrai – sans mots ni conditions.
Et puis, au-delà des câlins, ce que j’adore c’est quand on passe du vrai temps ensemble.

Lire l'article

  

 

Ecouter pour de vrai... ce n'est pas toujours facile. (par Nathalie Reinhardt)

Quand nos enfants ne sont pas en grande forme, sont contrariés, tristes ou tout simplement fatigués, le plus souvent, telles des éponges, nous sommes nous aussi contaminé par leurs émotions. Soit parce que nous sommes touché que notre enfant soit dans cet état – soit agacé... Mais le résultat est le même : l’émotion que vit notre enfant s’est déversée en nous. De ce fait, nous ne sommes plus en capacité de l’écouter vraiment.

Lire l'article

 

Les parents doivent-ils présenter un "front commun" ? (par Thomas Gordon)

Il est inévitable, en tant que parent, que vous soyez parfois inconstant d'un jour à l'autre (et même quelquefois au cours d'une même journée), ou dans des environnements différents. Commencez par accepter ce facteur d'inconstance comme un fait établi, et vous vous libérez d'une grande part de culpabilité et d'anxiété. Vous êtes un être humain, et il est humain d'éprouver des sentiments inconstants face à son enfant. Le fait de prendre conscience de cela peut rendre le rôle de parent largement moins stressant.

Lire l'article

 

La Confiance, quel cadeau ! (par Nathalie Reinhardt)

Souvent je me dis que j'ai eu beaucoup de chance - mes parents ont toujours témoigné d'une confiance indéfectible envers ma soeur et moi. Cela pouvait passer par de petites choses : me laisser partir à l'aventure en vélo, m'occuper de ma petite soeur (un peu - pas trop), me laisser partir en voyage tôt... plus tard, quand j'ai connu un passage à vide à l'école, leur regard plein de confiance et de bienveillance m'a été d'un soutien précieux. Avec le recul, ce regard porté sur moi m'a donné beaucoup de force. Je ne remercierai jamais assez mes parents pour cela.

Lire l'article

 

Moi, je ne veux pas être un parent parfait ! Et vous ? (par Nathalie Reinhardt)

Il m'aura fallu du temps pour intégrer cette idée, vraiment, au plus profond, pour que cette petite voix intérieure ne me dise plus, quand mes filles n'avaient pas fait ce que je leur avais demandé : "T'es nulle ! Regarde, une fois de plus, elles ne t'ont pas écoutée." S'ensuivait, le plus souvent, une poussée de frustration et de colère.
Et puis, petit à petit, je me suis dit que ce n'était pas un cadeau à faire à mes enfants que de prétendre être parfaite moi-même...

 

Lire l'article

 

 

Exercer une autorité juste -Sanctionner sans punir (par Véronique Andrès)

De nombreux parents se sentent dépassés, incompétents dans l'art d'exercer l'autorité, mais n'osent pas le dire ! Car il n'y a jamais eu autant d'articles, de livres et d'émissions sur ce sujet que depuis une quinzaine d'années, et tous les discours sont aujourd'hui unanimes : il faut savoir faire preuve d'autorité.

Lire l'article

 

 

Poser des limites à deux, ce n'est pas toujours facile !! (par Nathalie Reinhardt)

Quand la relation entre parents à propos des enfants s'envenime...

Les parents qui participent à nos ateliers nous disent souvent : c'est bien beau tout cela mais avant de progresser dans notre façon de communiquer avec nos enfants, il faudrait déjà que nous soyons d'accord l'un avec l'autre !!
Le job de parent n'est pas toujours facile !

 

 

Lire l'article

  

Ces cadeaux de Noël qu’on aurait préféré qu’ils n’aient pas…

Ne vous est-il jamais arrivé de recevoir un cadeau que vous auriez préféré ne jamais ouvrir ?

Vous ne savez pas trop comment vous comporter une fois le papier cadeau enlevé, mais une petite voix dans votre tête vous dit « Affiche un sourire et dit merci ».

Que ce soit parce qu’on ne veut pas faire voler en éclat le regard d’excitation de notre belle-mère, ou parce que peut-être nous ne voulons pas paraître ingrats, une chose est sûre : nous avons tous un jour ou l’autre eu à dire merci de mauvaise grâce.

Lire l'article

 

  

Pourquoi le conflit est une bonne chose (par Linda Adams, présidente de Gordon Training International)

Les conflits entre personnes constituent une part normale, naturelle et inévitable de la vie – que ce soit au travail, à la maison ou dans toutes nos relations avec les autres. Malheureusement, la plupart d’entre nous n’acceptent pas vraiment cet état des choses, et nous sommes souvent surpris et bouleversés quand surgit un conflit.

Quand tout se passe sans heurt, il est facile d’être prévenant et de respecter les besoins d’une autre personne. Ils n’interfèrent en aucune façon avec les nôtres. Mais l’émergence d’un conflit peut modifier tout cela – nous pouvons alors nous sentir menacés, anxieux ou en colère. La même personne avec laquelle nous prenions plaisir à travailler hier nous paraît maintenant être un adversaire. Ceci s’explique par notre expérience passée des conflits, la plupart du temps négative.

Lire l'article

  

Les familles ont besoin de règles (par Thomas Gordon)

Tout groupe, quelle que soit sa taille ou sa nature, a besoin de lois, de régulation, de règles, de politiques et de procédures opératoires standard. Sans elles, les groupes peuvent très facilement tomber dans la confusion, le chaos et les conflits. Les rôles que jouent ces lois et ces règles sont indispensables. Elles peuvent empêcher les incompréhensions et les conflits entre les gens ; définir des droits et des privilèges ; légiférer sur ce qui est considéré comme approprié, juste, et équitable dans les relations humaines ; et proposer des lignes directrices pour aider les gens à poser des limites à leur propre comportement.

Le problème n’est pas de savoir si les groupes ont besoin de règles. Ils en ont besoin. La vraie question est : comment inciter tous les membres du groupe à les respecter.

Lire l'article

  

Donnons à nos enfants l'opportunité de mieux nous connaître (par Nathalie Reinhardt)

Dans les Ateliers Gordon Parents, l’accent est mis sur un mode de communication qui nous engage à nous révéler, et que l’on appelle un « Message-Je ». Un message-Je est une communication à propos de moi, qui parle en « Je ».

Un Message-Je est authentique, véritable et congruent, et reflète la nature et la force de nos pensées et de nos sentiments présents. Ce doit être un message clair, compréhensible et, par conséquent, il ne doit pas être noyé dans un langage vague ou indirect.

Les vacances sont une occasion unique pour faire des Messages-Je car la détente aidant, l’émetteur pourra se centrer sur l’essentiel, et le récepteur pourra l’entendre… alors on y va ?!

Lire l'article

  

Les origines de la méthode Gordon (par Thomas Gordon)

C'est en travaillant sur un nouveau modèle de communication à destination des managers (Leaders Efficaces) que Thomas Gordon a constaté que le management basé sur la collaboration menait à une efficacité bien plus grande que le modèle de management traditionnel. Cette première expérience, doublée de sa pratique de psychologue auprès d’enfants et d'adolescents, lui a permis d’établir des liens entre les relations managers-collaborateurs, et les relations parents-enfants.

Thomas Gordon créé alors un nouveau programme pour les parents, basé sur ce modèle de communication : les Ateliers Parents.

Lire l'article