VOUS ÊTES ICI :

Ces cadeaux de Noël qu'on aurait préféré qu'ils n'aient pas...

Ces cadeaux de Noël qu’on aurait préféré qu’ils n’aient pas…

Ne vous est-il jamais arrivé de recevoir un cadeau que vous auriez préféré ne jamais ouvrir ?
Vous ne savez pas trop comment vous comporter une fois le papier cadeau enlevé, mais une petite voix dans votre tête vous dit « Affiche un sourire et dit merci ».
Que ce soit parce qu’on ne veut pas faire voler en éclat le regard d’excitation de notre belle-mère, ou parce que peut-être nous ne voulons pas paraître ingrats, une chose est sûre : nous avons tous un jour ou l’autre eu à dire merci de mauvaise grâce.

C’est aussi le cas avec certains cadeaux qui seront inévitablement donnés à nos enfants.
On ne parle pas ici de l’assortiment de culottes et chaussettes avec des motifs de Père Noël offert par Mamie (ça c’est une toute autre histoire), mais des cadeaux que nous, en tant que parents, aurions réellement aimé que nos enfants ne reçoivent pas. Peut-être que pour vous,  l’armoire est déjà remplie à ras bord de petites voitures et qu’elle ne pourrait décemment pas en accepter une de plus. Ou peut-être êtes-vous vigilant quant aux jeux vidéo auxquels votre enfant joue. Dans tous les cas, la plupart des parents ont au moins un élément particulièrement redouté sur leur liste secrète intitulée « Par pitié, n’offrez pas ça à mon enfant ».

Mais comment dire avec tact à quelqu’un quel cadeau ne pas offrir à notre enfant ? Cela semble tellement inconfortable, tellement maladroit…

La meilleure manière de résoudre un problème est avant tout de faire en sorte que le problème n’apparaisse pas !
Le Message-Je de Prévention est l’outil utilisé pour communiquer de l’information et nos émotions, en espérant empêcher l’apparition d’un problème. Comme tout Message-Je, il doit comporter 3 parties : (1) le comportement, (2) le ressenti et (3) les conséquences. Partager avec l’ autre ces 3 éléments est crucial, c’est la manière la plus efficace de lui expliquer exactement où nous nous situons et ce que nous ressentons – en d’autres termes, lui permettre de se mettre « dans nos chaussures ».

Voici ce que cela pourrait donner :
« Nous sommes inquiets à l’idée que Jules reçoive encore des petites voitures à Noël, parce qu’il en a déjà tellement que nous n’arrivons plus à les ranger quand il joue avec ».

ou :

« Lucas est tellement impressionnable pour le moment que nous sommes inquiets à l’idée qu’il pourrait avoir ce jeu vidéo violent. Nous avons peur de ce que cela pourrait créer au terrain de jeu, si il essaye d’imiter la violence qu’il y trouve. »

En communiquant de cette manière, vous donnez aux autres l’accès à des informations utiles sur ce qui est OK pour vous ou ne l’est pas, et qu’ils n’auraient pas pu deviner autrement.
Néanmoins, certaines personnes seront déterminées à offrir à votre enfant ce qu’ils veulent, sans tenir compte de ce que vous leur aurez dit, et cette approche ne résoudra pas toujours le cas des cadeaux non désirés. Mais ainsi que Thomas Gordon l’a écrit, « Un Message-Je de Prévention fait à temps peut vous éviter neuf problèmes sur dix».

Pour finir l’année en beauté, donnez-vous et donnez à ceux que vous aimez le cadeau de résoudre un problème avant qu’il n’apparaisse !!

Consulter le calendrier de nos prochains ateliers