VOUS ÊTES ICI :

Les parents et leurs écrans, parlons-en !

« Papa, maman, arrêtez de regarder vos écrans pour être avec moi ! »

Notre société parle beaucoup du temps passé par les enfants et les adolescents sur les écrans, avec les signaux d’alerte envoyés par les soignants sur les risques d’une exposition massive.

Mais nous souhaitons ici évoquer un phénomène plus récent, et dont on parle moins : le temps passé par des PARENTS, sur LEURS ECRANS, en présence de leurs enfants !

Vu dans le métro cette semaine : une maman qui passe 20 minutes sur son téléphone portable, alors que sa petite fille de 3 – 4 ans, assise à côté dans sa poussette, lui tire la jupe, l’interpelle, bref la "dérange" visiblement. Les réponses de cette maman alternent de "Arrête !", à "Reste tranquille !", (ton agacé) et qui face à sa fille qui ne "se calme pas" finit par lui donner … "une tablette", pour jouer. C’est redevenu … très calme : chacune sur son écran, la mère et la fille !

Une autre fois, c’est un petit garçon de 8 – 10 ans, « sage comme une image », assis à regarder autour de lui, pendant que son père (vu sur son smartphone …) joue à un jeu célèbre et visiblement très prenant au point de ne pas regarder ni parler à son petit garçon sur un trajet de 15 minutes…

Nous savons que pour tous les adultes, le temps passé sur les smartphones a considérablement augmenté ces dernières années, provoquant, comme chez les ados, des comportements compulsifs, et qui viennent impacter parfois sur la santé et les relations sociales.

L’un de nos partenaires, la Fondation pour L’Enfance a réalisé une campagne de communication pour rappeler les besoins fondamentaux à satisfaire pour le bon développement (cerveau et corps) des tout-petits. Cette campagne montre l’importance pour les enfants, d’être en interaction avec de VRAIS objets, des jouets ou tout objet du quotidien qu’ils touchent, de la matière qu’ils explorent ou transforment, faisant ainsi travailler leur imagination et développant leur motricité. C’est cela qui aide à grandir, pas des ECRANS.

Les Ateliers Gordon comme d’autres acteurs de la Parentalité, veulent aujourd’hui lancer un cri d’alarme sur la place prise par ces objets dans nos vies de PARENTS, au détriment parfois de la relation et de la communication avec NOS ENFANTS.

  • Parce que l’on sait l’importance du lien avec son enfant : le regarder, lui parler, le toucher, être juste en connexion avec lui pour nourrir ses besoins de sécurité, de lien et d’affection,
  • Parce qu’un enfant a BESOIN de ces signes de reconnaissance, d’être dans l’interaction,
  • Parce que les neurosciences démontrent que le cerveau de l’enfant se développe de façon plus favorable lorsqu’un climat d’empathie et d’attention lui est donné.

Rappelons que la communication, ce sont tous ces temps d’échanges verbaux et non verbaux, des regards, des gestes, un sourire, une attention à l’enfant.

Et qu’il a besoin de cela pour SE CONSTRUIRE et BIEN GRANDIR !

Alors, comment faire pour mettre à distance ces objets addictifs, qui éloignent nos enfants de notre présence et de temps de partages ?

A chacun de trouver ses solutions, et si vous en avez, partageons les…

Comme l’indique le message de la Fondation pour l’Enfance, être avec nos enfants, c’est ETRE DANS LA VRAIE VIE…

Parents, Adhérons symboliquement au PPPE : Parents, Pas de Portable avec nos ENFANTS !