Quand nos enfants se disputent : comment gérer les conflits entre enfants ?

 « Il m'a piqué mon jouet ! »

« Elle ne veut jamais que j'aille jouer dans sa chambre ! »

« Il se moque de moi ! »


Les disputes et conflits entre frères et sœurs font partie de la vie familiale !

S'il est « normal » que frères et sœurs se cherchent et se chamaillent, certaines tensions peuvent s'avérer difficiles à vivre tant pour les enfants que pour les parents !

Comme pour les conflits parents-enfants, l'approche de Thomas Gordon ne consiste pas à essayer de les faire disparaître, mais plutôt à savoir comment réagir lorsque nos enfants vivent des conflits entre eux.

Thomas Gordon privilégie deux grands axes :

    - Les attitudes qu'il vaut mieux éviter

    - Les attitudes à favoriser


Lorsque l'intervention du parent est mal perçue, bien souvent ce sera parce que celui-ci :

 - a pris parti pour l'un des enfants,

 - a tranché d'une façon perçue comme injuste par l'un des deux, voire par les deux enfants,

 - porte des jugements, blâme un enfant / les enfants,

 - et souvent, s'approprie le problème des enfants pour le régler ... à leur place !

 

Les attitudes à favoriser

La méthode Gordon de résolution des conflits en famille propose au parent de jouer un rôle facilitateur pour apaiser les tensions entre frères et sœurs et les aider à communiquer entre eux.

Les outils Gordon, « l'Ecoute Active » et le processus de résolution de conflits sont utilisés lors de ces situations pour aider le parent à se positionner comme parent médiateur.

Qu'est-ce qu'un parent médiateur ?

 - Il reste neutre,

 - Il intervient pour proposer aux enfants de les aider à résoudre eux-mêmes leur problème,

 - Il pratique les outils de la résolution de conflits dans une optique gagnant - gagnant,

 - Il aide les enfants à mieux communiquer entre eux et à développer leurs capacités à résoudre eux-mêmes leurs différends.