VOUS ÊTES ICI :

Qui est Nathalie Reinhardt ?

Maman de Sarah, 19 ans, et d'Alexandra, 16 ans, Nathalie Reinhardt a pu mesurer l'impact formidable de la méthode Gordon sur la qualité de ses relations familiales. Elle n’a de cesse depuis d'en faire profiter le plus grand nombre.

Nathalie est aujourd’hui présidente de l’association Les Ateliers Gordon en France. Elle coordonne le réseau de formateurs Gordon qui propose conférences et ateliers dans divers cadres : privé, associations, écoles, lycées, CAF, REAAP, Mairies.

"J’ai découvert la méthode Gordon en suivant un premier Atelier Parents avec mon mari il y a bientôt 10 ans et cela nous a tant apporté, que je n’ai eu qu'une envie : partager avec le plus grand nombre cette approche simple, très accessible et en même temps porteuse de changements.
Les difficultés et les conflits sont inhérents à la vie en commun, et bien sûr à la vie de famille. Ce qui pose problème, le plus souvent, c'est la façon dont on les vit et dont on les résout, ou pas. L’approche Gordon permet aux parents d’aborder ces situations complexes ou tendues avec plus de recul et des outils concrets. Les difficultés deviennent des opportunités pour grandir et évoluer ensemble.
Bien entendu, Super Parent Parfait n’est pas des nôtres. Il s’agit d’être modeste, et pour reprendre le mot de Donald Winnicott, d’être « Good enough ». Le plus beau cadeau que nous puissions faire à nos enfants, c’est justement de savoir nous affirmer, exprimer clairement nos besoins et entendre leurs besoins tout autant, en sachant nous montrer tels que nous sommes : authentiques et imparfaits !
Aujourd'hui, l’approche Gordon m’a permis de clarifier le type de relation que je souhaite vivre dans ma famille et de l’exprimer de façon plus efficace. J’ai aussi développé une plus grande écoute de mes enfants, une écoute centrée et respectueuse. Petit à petit, l’acceptation de soi et de l’autre grandit. Quel cadeau !
C’est un grand bonheur de voir combien cette communication est contagieuse. Je me régale quand j’entends mes enfants s’affirmer (« maman quand tu cries, je suis triste ») même si ce n’est pas toujours facile à entendre. Et que dire quand elles écoutent : « Et toi maman, tu t’intéresses toujours à notre journée mais la tienne, comment s’est elle passée... ? ».

Consulter la fiche formateur de Nathalie Reinhardt